«

»

juin 19

Bloc coffrant isolant

Cette technique existe en France depuis une trentaine d’année mais elle reste encore d’une utilisation marginale.

 

Ce procédé de construction est un système original de murs porteurs à coffrage isolant. bloc-coffrant-isolant-2
Les éléments sont constitués de deux plaques parallèles de polystyrène expansé (PSE) de très forte densité ou en bois (copeaux mélangés à du ciment et compressés dans un moule) reliées entre elles par des entretoises, mises en oeuvre en usine.

bloc-coffrant-isolant-bois-ciment

 

 

Le cœur est ensuite rempli de béton.

 

Solution idéalement développée pour les constructions de basse consommation et les constructions passives.
Aujourd’hui, pour des questions de performances thermiques, le bloc de coffrage est de plus en plus isolant pour réaliser des murs extérieurs isolés par l’intérieur et l’extérieur.

Cette double isolation permet de supprimer l’ensemble des ponts-thermiques rencontrés généralement sur une construction.

pont-thermique

1 – Dimension des parois isolantes :

Par module généralement de 50 mm, les épaisseurs des parois d’isolation varient de 50, 100, 150, 200,250 mm sur 250 mm de hauteur et de 1200 mm de longueur. Les possibilités de combinaison permettent d’obtenir de bonnes performances thermiques :

 

Epaisseur des parois isolantes

(cm)

Epaisseur totale

(cm)

Résistance thermique (m².K/W)

 bloc-coffrant-isolant-3Nota : quelque-soit l’épaisseur d’isolant choisi, l’intervalle entre ces deux parois sera constant soit 15 ou 16 cm suivant les fabricants.

5+5

25

3,33

5+10

30

5,00

5+15 ou 10+10

35

6,67

10+15 ou 5+20

40

8,33

10+20 ou 15+15

45

11,11

25+10

50

12,50

A titre de comparaison :

  • Pour un bloc d’aggloméré creux de 20 cm d’épaisseur : R=0,22 m².K/W
  • Pour une brique alvéolée de 20 cm d’épaisseur : R=0,7 à 1 m².K/W
  • Pour une brique monomur type A de 30 cm d’épaisseur : R=2,60 m².K/W

 

2 – Montage des blocs :

Les blocs se montent les uns avec les autres sans collage, par emboîtement à sec comme si vous montiez des gros légos, et le maintien des éléments sur la dalle se fait avec de grandes équerres métalliques fixées sur la dalle béton et reprises sur les blocs.

Le montage se fait rangée par rangée avec un croisement des blocs de 20 à 25 cm comme pour la maçonnerie traditionnelle.

Le remplissage des blocs de coffrage se fait sur chantier, en coulant un béton à l’intérieur  des blocs de coffrage assemblés. Le coulage du béton peut se faire par étape de +/- 1,25 m de hauteur à la fois (sans étais) ou par hauteur entière de mur à l’aide des étais de soutien.

 

bloc-coffrant-isolant-etaiement-2 bloc-coffrant-isolant-etaiement-3

Remarques :

-  Le service commercial, chez certains fabricants, n’est pas toujours à la hauteur. Il faudra être vigilant sur les conditions générales de vente car les blocs excédentaires ne sont ni repris ni échangés. De plus le matériel d’étaiement n’est pas forcément prêté gratuitement, il peut vous être facturé à la journée.

- Il est préférable, en auto-construction, d’utiliser du BPE (Béton Prêt à l’Emploi) livré directement sur le chantier pour deux raisons :

  • La qualité du béton est maitrisée et le temps de bétonnage est réduit
  • Le volume de béton à réaliser est important ce qui peut provoquer des problèmes de mise en œuvre (temps de gâchage, capacité du malaxeur, approvisionnement, qualité et régularité du bétonnage…)

 

3 – Accessoires :

Différents éléments et pièces complémentaires multiplient les possibilités offertes par le procédé, notamment la possibilité de réaliser tous les angles et toutes formes de murs.

 

bloc-coffrant-isolant-5 bloc-coffrant-isolant-angle-variable2bloc-coffrant-isolant-angle-droit

4 – Possibilités :

Le procédé s’applique à la réalisation de tous types de murs porteurs de bâtiments d’habitation jusqu’à R+9, et constructions à usage commercial, industriel, agricole, scolaire, sportif, etc…

Il est particulièrement adapté à la construction de pavillons, piscines, habitat collectif.

Utilisable également pour la construction de murs enterrés de sous-sol ou vides sanitaires, du fait que le polystyrène est totalement imputrescible et hydrophobe (imperméable à l’eau).

 

5 – Avantages :

Isolation :

  • Double isolation intérieure et extérieure
  • Suppression totale des ponts thermiques

Rapidité :

  • Gain de temps important au montage
  • Intervention simultanée des corps d’état
  • Accession plus rapide à votre habitation.

Economie :

  • Importantes économies d’énergies
  • Diminution des coûts d’installation du chauffage
  • Gain de surface habitable

Solidité :

  • Structure porteuse en béton armé
  • Construction parasismique possible
  • Haute qualité de l’infrastructure
  • 30 ans de technologie éprouvée

Facilité :

  • Facilité de mise en oeuvre en neuf ou rénovation
  • Modules de grande dimension
  • Légèreté des modules
  • Assemblage des modules à sec
  • Découpe aisée à la scie
  • Coulage du béton à hauteur d’étage
  • Adaptation aux choix architecturaux

 

Vidéo de présentation du bloc coffrant isolant

image6